Assemblée Plénière du 28 octobre 2015 : présentation des priorités de la mandature 2015-2021 Imprimer

 MG 2329

S’est déroulée ce mercredi 28 octobre la Séance Plénière du Conseil départemental au cours de laquelle ont été présentées les Priorités de la Mandature 2015-2021. icon Livret des priorités de la mandature 2015 2021 (3.99 MB)

 

Visionner le reportage d'actu' de cette séance plénière :

 
Voir la présentation, en vidéo, des priorités de la mandature 2015-2021 :

icon Livret des priorités de la mandature 2015 2021 (3.99 MB)

Si votre navigateur Internet ne vous permet pas de voir l'animation,
cliquez ici pour voir la version à feuilleter en ligne

actu prio mandatures 2015-2021

 MG 2379 

 

Ce projet ambitieux et cohérent pose, de façon éclairée,  les constats et les enjeux, prend en compte les évolutions prévisibles, et s’appuie sur les atouts et les ressources de notre île. Il  dessine de fait une Réunion équitable et solidaire, attachée à son vivre-ensemble, ancrée dans la France et l’Europe mais aussi tournée vers l’océan Indien et les plateformes asiatiques et africaines. C’est un projet essentiel car La Réunion est à un tournant de son histoire.

 

Il repose sur trois piliers à savoir :

-          l’épanouissement humain. Cet épanouissement est l’objectif ultime de notre ambition. Il repose sur un véritable contrat social, assorti, comme tout contrat, de droits et de devoirs, dans une logique de responsabilisation partagée et de co-construction.

-          le développement territorial. Les transferts de fonds de Métropole et de l’Union  européenne, grâce auxquels La Réunion a pu se développer, sont de plus en plus restreints. Il est essentiel de penser le développement de l’île différemment. Différemment, cela veut dire notamment, être capables de nous tourner vers les voisins de l’océan Indien tout d’abord, mais aussi vers les plateformes limitrophes, véritables zones de croissance mondiale. Différemment, cela veut dire aussi penser un développement plus harmonieux, plus équitable. Certaines microrégions ont été délaissées, notamment à l’Est, mais aussi et surtout les Hauts.

-          Enfin, le troisième pilier repose sur  l’intelligence institutionnelle. Pour que le Département reste une institution structurante, innovante, au service des Réunionnais, et notamment des plus fragiles d’entre nous, il est nécessaire de réfléchir différemment, d'appréhender de manière audacieuse nos prérogatives publiques et de changer de paradigme.

 

 

Au cours de cette Séance Plénière, cinq motions ont été présentées :

-          Motion relative à la nomination d’un Réunionnais au poste de Secrétaire Général de l’Académie de La Réunion ;

-          Motion en faveur du maintien des exonérations de charges en faveur des entreprises et du maintien du dispositif de défiscalisation au moins jusqu’en 2025 ;

-          Motion en faveur de l’entrée de Roland Garros au Panthéon ;

-         Motion relative à la ratification par la France de la Charte Européenne des langues régionales ou minoritaires ;

-          Motion relative au soutien de la filière canne.

icon Motions du 28 octobre 2015 (1.94 MB)

 

 38A2521

 




Communiquez cet article sur

Facebook Twitter Google Wikio

ou citez cet article sur votre site en cliquant ici...


Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copiez et collez le texte ci-dessous dans le code de votre page html.




Mise à jour le Lundi, 31 Octobre 2016 09:20