Assistant(e) familial(e) Imprimer
vignette assitante familliale Qu'est-ce qu'un(e) assistant(e) familial ?
C’est un(e) professionnel(le) qui exerce une fonction d’accueil permanent d’un à trois mineurs ou majeurs de moins de vingt et un ans à son domicile. L’ensemble des personnes résidant à son domicile constitue une famille d’accueil.

 

icon Assistant(e) familial(e) : accueillir à temps complet un jeune à son domicile (854.11 KB)


Visionner le spot vidéo dispositif - Assistant Familial:


QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES ?
Des qualités humaines, éducatives, une grande disponibilité et des conditions de logement adaptées sont indispensables pour assurer la sécurité, le bien-être physique et moral des jeunes accueillis.
L’assistant(e) familial(e) :

  • Offre un cadre éducatif familial et relationnel qui permet aux enfants et adolescents de s’épanouir dans de bonnes conditions ;
  • Travaille avec le soutien d’une équipe pluridisciplinaire (assistant social, éducateur spécialisé, psychologue, médecin…) au sein d’un organisme de droit public ou privé ;
  • Est impliqué(e) dans le projet du jeune (scolarité, santé, loisirs, liens familiaux) ;
  • Est accompagné(e) tout au long de son activité par un référent professionnel.


COMMENT DEVENIR ASSISTANT(E) FAMILIAL(E) ?

Devenir assistant(e) familial(e) nécessite au préalable l’obtention d’un agrément délivré par la Présidente du Conseil Départemental. Pour cela, les démarches à entreprendre sont les suivantes :

  • Adresser une demande écrite à la Présidente du Conseil Départemental ;
  • Participer à une réunion d’information à l’issue de laquelle seront remis un formulaire de candidature et la liste des pièces à fournir ;
  • Rencontrer l’assistant social, le psychologue et éventuellement le médecin du service de Protection Maternelle et Infantile chargés de l’évaluation.

Si les conditions sont remplies (aptitudes personnelles, logement…), il sera délivré une attestation d’agrément précisant le nombre de mineurs ou de jeunes majeurs que l’assistant(e)familial(e) est autorisé(e) à accueillir. Une modification du contenu de l’agrément est possible tout au long de l’activité professionnelle.
Après l’obtention de l’agrément, l’assistant(e) familial(e) doit effectuer une demande écrite d’emploi.

assistant familial


QUI SONT LES EMPLOYEURS POSSIBLES ?
L’assistant(e) familial(e ) peut-être employé par :

  • Le Conseil Départemental ;
  • Les Centres Hospitaliers spécialisés ;
  • Les Instituts médico-pédagogiques ou éducatifs…

Ces emplois sont soumis à des entretiens de recrutement.


QUELS SONT LES DROITS DE L’ASSISTANT(E) FAMILIAL(E) ?
L’assistant(e) familial(e), une fois recruté(e) bénéficie :

  • D’un stage préparatoire de 60 heures avant tout accueil ;
  • D’une formation qualifiante en alternance de 240 heures débouchant sur un examen professionnel et l’obtention du diplôme d’Etat d’assistant familial ;
  • D’un contrat de travail ;
  • D’un salaire ;
  • De diverses indemnités ;
  • De congés ;
  • De la sécurité sociale ;
  • De l’affiliation et de cotisations à un régime de retraire ;
  • D’un régime d’imposition spécifique…
Pour plus de renseignements :
Service central : 0262 90 33 24 et 0262 90 33 40
Pour les services sectorisés, cliquez ici


 Reportage vidéo - janvier 2016
ASSISTANT(E) FAMILIAL(E) OU ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) :
DEUX MÉTIERS DISTINCTS
La loi n° 2005-706 du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux distingue et définit les professions d’assistant familial, recevant dans leur sphère familiale à titre permanent des enfants à la demande de l’ASE ou du Juge des enfants, et celle d’assistant maternel, qui accueille à son domicile de jeunes enfants confiés ponctuellement par leurs parents.
 
 
 -----------------------------------
 
Emission radio datant de mai 2010 sur les assistants familiaux :
 
 
--------------------------------------------

LE RÔLE DE LASSISTANT(E) FAMILIAL(E)

L’assistant(e) familial(e) a pour rôle principal d’offrir à un enfant séparé* de sa

famille des conditions de vie lui permettant de poursuivre son développement

physique, psychique, affectif et sa socialisation. Il (elle) accompagne, ainsi,

l’enfant ou l’adolescent au quotidien en lui fixant un cadre éducatif structurant

avec des repères et des limites.

L’assistant(e) familial(e) soutient et accompagne également l’enfant dans sa

scolarité, sa santé. Il (elle) collabore et participe avec l’équipe pluridisciplinaire

(un travailleur social, un psychologue, un cadre technique social…) à la mise en

oeuvre des projets individuels en lien avec la famille de l’enfant placé. Enfin, en

tant que partenaire, il (elle) assiste aux instances techniques des Groupements

d’Unités Territoriales (GUT).

> Ses missions

_ Accueillir à temps complet au sein de sa famille de 1 à 3 jeunes

en difficulté confiés au Conseil Départemental dans le cadre de sa mission

de protection de l’enfance.

_ Apporter à ces jeunes un cadre sécurisant favorisant leur épanouissement

et leur évolution.

_ Participer à la mise en oeuvre du projet pour le jeune accueilli

avec les services sociaux territoriaux.

> Son statut

L’assistant(e) familial(e) est un agent non titulaire de la Collectivité départementale.

 

 Emission TV  "Lien Social" sur Les assistants familiaux, diffusée en juillet 2006

 Durée de la vidéo : 6'10 - juillet 2006

 

 



Communiquez cet article sur

Facebook Twitter Google Wikio

ou citez cet article sur votre site en cliquant ici...


Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copiez et collez le texte ci-dessous dans le code de votre page html.




Mise à jour le Mardi, 14 Février 2017 11:12