Plan Ambition Jeunesse
image : plan ambition jeunesse

Compétences

Agriculture
Aménagement du territoire
Antenne de Paris
Associations en métropole
Coopération
Culture
Education-Jeunesse
Enfance
Environnement et Energie
Habitat
Insertion/Mobilité pro
Laboratoires
Santé
Social
Sport
Transports et routes
 
 
Informations routières

 

Rechercher ...

Newsletter Département974

Abonnez-vous en cliquant ici
pour recevoir
toute l'actualité
Cliquez ici pour vous abonner !
image : Feuilletez et lisez nos magazines en ligne
image : Site sélectionné aux Trophées nationaux 2014 de la Communication

Flux RSS

ajouter dans vos favoris  I ajouter dans vos favoris  I 
Inauguration du pont de la RD 48-1 sur la Rivière du Mât - 17 février 2016 Imprimer Envoyer

inauguration pont

Ce mercredi 17 février,  rendez-vous était pris dans l’Est pour l’inauguration du Pont de la Rivière du Mât.
Cet ouvrage d’art de 65 m de long, patrimoine du Département, s’est vu offrir une nouvelle jeunesse pour un montant total de 1,8 Million d’euros. Axe stratégique entre les communes de Saint-André et de Bras-Panon, il est emprunté par plus de 7000 voitures chaque jour.

Nassimah Dindar, accompagnée de Christine Geoffroy, Sous-préfète de Saint-Benoît, Jean-Paul Virapoullé, Maire de Saint-André,  Daniel Gonthier, Maire et Vice-président du Département et de Jean-Marie Virapoullé, Vice-président du Département, délégué aux routes, s’est félicitée de cette rénovation :

 

0E8A0412

« Au total, le Département a la responsabilité de quelques 720 km de routes et de 400 ouvrages d’art. La Réunion est un petit territoire où la problématique des déplacements est un enjeu majeur. Il était de notre responsabilité de donner un coup de jeune à ce pont, à l’importance culturelle et cultuelle également. Nous sommes élus pour nous occuper du territoire et de son aménagement et c’est ce que nous faisons quand nous investissons sur nos routes. Pour faciliter le quotidien des Réunionnais,  d’autres chantiers sont en cours, comme celui du tournant Z sur la route de Salazie et celui du pont de la RD2-D4 dans l’Ouest ; et des projets sont à l’étude pour permettre un aménagement cohérent et durable du territoire».

0E8A0514

Comme l’a souligné Jean-Marie Virapoullé, les travaux étaient essentiels car  cet ouvrage présentait de graves défauts qui ont déjà conduit le Département à limiter le tonnage autorisé à 19 tonnes : « un travail extrêmement technique a été nécessaire avec, entre autres, la mise en place d’un échafaudage suspendu pour empêcher toute pollution de l’eau, par des chutes de gravats ou de poussière de ciment, dans la rivière. Dix mois ont été nécessaires pour rendre cet axe aux Panonnais et aux Saint-Andréens. Cette restauration aura permis de renforcer la structure afin d’anticiper la pose d’une passerelle piétonne. Nous tenons, la Présidente et moi-même, à féliciter les agents du Département et les entreprises prestataires qui ont fait un formidable travail et à remercier les commerçants et les usagers pour leur soutien et compréhension».

0E8A0539

Pont-Riv-du-Mat

 

icon Dossier de presse: Inauguration du pont de la RD 48-1 sur la Rivière du Mât (1.26 MB) 

----------------------------------------------

 

Lire le communiqué du 29 janvier 2016 sur la réhabilitation du pont de la RD48 sur la Rivière du Mât :

Le pont de la RD48 sur la Rivière du Mât entre Saint-André et Bras Panon a fait l'objet d'une réouverture totale le 29 janvier 2016

 38A4789

  38A4794

 38A4863

 38A4928

 38A4966

 38A5033

 38A5048

-----------------------------------------------

Lire le communiqué du 2 novembre 2015 sur la prolongation des travaux de réhabilitation du pont de la Rivière du Mât :

Les travaux engagés en avril 2015 par les entreprises ont mis rapidement en évidence plusieurs défauts majeurs, qui ne pouvaient pas être décelés avant démolition du tablier et terrassement des appuis d’extrémité du pont.


Ces défauts sont principalement l’absence de connecteurs entre les pièces de pont et la dalle béton, un déplacement du massif d’appui en amont rive gauche de plus de 20 centimètres ainsi qu’une corrosion de certaines pièces de charpente beaucoup plus importante que celle attendue. En fait, les travaux ont mis en évidence la vétusté extrême de la structure métallique.

Ceci a eu pour conséquence le remplacement ou le renforcement de certaines parties de la charpente métallique, nécessitant la réalisation de pièces sur mesure et des allers retours entre l’usine et le chantier qui génère des délais supplémentaires importants, tout en respectant les fortes contraintes environnementales liées au site.

Ce délai supplémentaire permettra également de renforcer la structure de manière à anticiper sur la construction d’une passerelle piétonne qui sera posée après les travaux de réhabilitation de l’ouvrage.

Les entreprises travaillent six jours sur sept, en postes rallongés afin d’assurer au minimum un rétablissement pour les piétons et les deux roues d’ici à la fin de l’année.

La réouverture complète au trafic routier dépendra des conditions météorologiques, prépondérantes dans la qualité des travaux restant à accomplir.

 

Voir le reportage TV au moment du début des travaux :




Communiquez cet article sur

Facebook Twitter Google Wikio

ou citez cet article sur votre site en cliquant ici...


Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copiez et collez le texte ci-dessous dans le code de votre page html.




Mise à jour le Mardi, 22 Mars 2016 15:12