Jonathan Bastien, un jeune homme au parcours scolaire exceptionnel Imprimer

Jonathan BASTIEN

Avril 2010

Bachelier à 14 ans, il tente la grande aventure à Paris à un âge où les autres jeunes pensent jeux vidéo, MSN et copains d’abord. Parcours atypique d’un Réunionnais pas comme les autres qui sait où il va et qui n’a pas froid aux yeux.

Conseil Général - Pourriez vous nous décrire les grandes étapes de votre parcours scolaire ?

Jonathan Bastien - J'ai obtenu mon baccalauréat scientifique classe européenne, mention très bien, à l'âge de 14 ans à La Réunion. J'ai ensuite décidé de faire le grand saut et d'aller à Paris pour y faire ma classe préparatoire. J'ai fait "math-sup, math-spé" comme on dit dans le jargon et j'ai passé le concours d'entrée de l'école d'ingénieur spécialisée en finance de marché dans laquelle j’étudie actuellement.


CG - Pourriez vous nous décrire les difficultés que vous avez rencontrées ?

JB - A coup sûr, l'éloignement. Il est toujours difficile de quitter son île natale et l'environnement familial pour aller faire ses études à 10000km. Cependant je pense qu'il est de plus en plus indispensable pour les jeunes réunionnais de franchir cette étape car c'est extrêmement enrichissant du point de vue personnel, et cela permettra de revenir ensuite à la Réunion avec un regard neuf et des connaissances pointues nécessaires au développement de l'île. Il s'agit d'une sorte d'investissement sur le futur.

jonathan BASTIEN

CG - Que faites vous maintenant ?

JB - Actuellement, j’ai 19 ans, je suis dans une grande école d'ingénieur spécialisée en finance de marché. Pour faire simple, j'étudie les modélisations de fluctuations aléatoires (indices boursiers par exemple) et plus généralement la gestion des risques liées aux investissements financiers.


CG - Comment imaginez vous l'avenir et quels sont vos projets ?

JB - Une fois mon diplôme en poche, je pense travailler dans un premier temps en Europe ou aux USA pour acquérir de l'expérience.


CG - Expliquez-nous le rôle qu’a joué le Conseil Général dans votre parcours d’étudiant ?

JB - Le Conseil Général m'a permis de trouver un logement. Grâce aux partenariats qu'il a établis avec la CIUP (Cité Internationale Universitaire de Paris), les Réunionnais peuvent avoir accès à des chambres qui leurs sont réservées. Ceci n'est pas négligeable surtout à Paris où les loyers sont excessivement chers. Je suis très reconnaissant au Conseil Général pour cela, et plus généralement pour toutes les actions effectuées dans le cadre de sa politique d'encouragement à la mobilité. On sent vraiment que la réussite des étudiants est au centre de la politique du Conseil Général.

Jonathan BASTIEN

CG - Avez vous un message pour les jeunes Réunionnais qui envisagent des études supérieures ?

JB - Il faut toujours garder en tête les vieux adages comme : "Pas capable lé mort sans essayer" et "Tiens bo largue pas!".

[1] Classe préparatoire qui permet de se préparer aux concours des grandes écoles d'ingénieurs, des écoles normales supérieures, des écoles militaires et des écoles d'Actuariat. L'enseignement est à très forte dominante scientifique sans l'être exclusivement (mathématiques, physique, chimie, français-philosophie, langues étrangères...)





Communiquez cet article sur

Facebook Twitter Google Wikio

ou citez cet article sur votre site en cliquant ici...


Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copiez et collez le texte ci-dessous dans le code de votre page html.




Mise à jour le Mardi, 03 Août 2010 10:46