Les 54 maires présents aux Ateliers techniques des collectivités territoriales à Moroni - 30 juin 2017 Imprimer


Suite à la rencontre de la Présidente du Département Nassimah DINDAR avec les autorités gouvernementales comoriennes et les 54 maires, les ateliers techniques ont vu, ce jeudi 29 juin, la participation de l'ensemble des élus locaux. Nassimah DINDAR a pu mobiliser les maires autour d'un nouveau schéma d'intervention de coopération décentralisée. A son initiative, il a été convenu de dresser un état des lieux par commune.


Pour ce faire, une fiche-diagnostic a été remise aux 54 maires afin de mieux appréhender leurs souhaits et leurs priorités d'intervention.

Pour la Présidente, ce travail en amont est nécessaire pour identifier les besoins et pour discuter d'actions concrètes de coopération au bénéfice des populations : "Je suis heureuse d'avoir pu m'entretenir et échanger avec les autorités et l'ensemble des maires". Nous allons dès cet après-midi réaliser une synthèse des réponses obtenues puis nous travaillerons sur l'élaboration d'un plan d'actions partagé avec les collectivités comoriennes et françaises. Nous signerons une convention cadre multipartite à Paris, avant la fin de l'année".

Le 1er atelier sur la gouvernance locale a permis de mettre en exergue les difficultés des maires à construire des projets et à les financer. Les raisons ont été énoncées : leur manque d'expérience, des niveaux de compétences administratifs et techniques
inégaux, des différences de visions, une administration inexistante, une gouvernance compliquée d'où, cette difficulté à construire.


Pour de nombreux intervenants, un processus de décentralisation a été engagé aux Comores sans pour autant que les communes disposent des moyens appropriés pour répondre aux besoins des populations.


Le bilan de ce 1er atelier a été donné par la Présidente. Elle a souligné qu'il était nécessaire d'avoir du lien pour créer une commune : "Ce qui existe aux Comores n'existe pas ailleurs. Ce qui existe dans une commune n'existe pas dans une autre.

Les maires doivent travailler avec les notables pour la transmission des savoirs, car aucun maire ne pourra diriger sa ville sans connaître les pratiques de son territoire, son identité propre".


Elle a rappelé que concernant la gouvernance, 3 niveaux sont déterminants : celui de l'Etat, celui de la population, et enfin, le niveau décentralisé avec des leviers : "Nous avons compris que votre premier besoin est celui de la formation. Nous étudierons avec UNIFRANCE et le CNFPT la possibilité de mettre en place cette année un calendrier de formations des élus aux Comores" a t-elle annoncé.


Puis, la Présidente a évoqué la configuration de l'existant sur le territoire : "On parle des notables, on parle aussi des "je viens"*. Il faut intégrer dans la gouvernance des communes ces personnes qui ont des compétences et peuvent apporter aide technique et ingénierie. Toutes ces intelligences individuelles fonctionnent et doivent fonctionner en intelligence commune".
*je viens = expression désignant la diaspora comorienne revenant aux Comores


L'accompagnement de la ville dans sa politique de services publics au bénéfice des populations était le thème du 2nd atelier.


Quels services le maire doit-il rendre à sa population ? Ont été évoqués la gestion de l'eau, celle des déchets, l'éducation, le transport scolaire, ainsi que l'alimentation des enfants. La valorisation des atouts ainsi que les violences faites aux femmes ont également été discutés.


Pour mener ces dossiers, les maires doivent s'appuyer sur des compétences, des partenaires pour les concrétiser. Les intervenants, dont le Vice-président du Département, Daniel Gonthier et Vanessa Miranville - maire de la Possession - ont présenté le bilan des différents chantiers menés aux Comores apportant un mieuxvivre à la population.


Le 3è atelier, relatif à l'appui au secteur productif et aux initiatives de développement touristique, a permis à la responsable de l'antenne de la Région Réunion à Moroni d'exposer les orientations de la collectivité sur le développement des échanges économiques et touristiques menées avec la CCIR, le Club Export, l'association des Iles Vanille....


Le dernier atelier avait pour thème l'éducation de la jeunesse et la promotion de la culture et des arts. Débat très riche avec des propositions faites par les intervenants locaux tels que l'organisation des transports, la prise en charge de personnel dédié à l'enseignement du Coran, à l'éducation à la citoyenneté... Ont également été abordés l'appui à l'enseignement et à la diffusion du français. La Présidente du Département a proposé de relancer aux Comores l'application du programme d'appui à la francophonie (mise à disposition  d'assistants d'éducation qualifiés en français/langue étrangère).

 


A l'issue de ces rencontres, la Présidente Nassimah DINDAR a rappelé les 3 engagements pris par le Département de La Réunion :

  • Mise en place d'un programme de formation pour l'ensemble des élus (intervention fin 2018). Il a été demandé la désignation d'un représentant dans chacune des 3 îles des Comores pour organiser dès que possible, une rencontre.
  •  Accompagnement en ingénierie des 3 communautés de communes des 3 îles par l'affectation de personnes qualifiées prises en charge par le Département.
  •  Réalisation d'un support de communication pour chaque commune présentant les demandes mentionnées dans les documents remis ce jour pour une diffusion auprès de la population.

Ces deux journées d'échanges ont donné une nouvelle impulsion à la coopération décentralisée franco-comorienne. L'ensemble des participants a salué la forte implication de la France, à travers ses collectivités, et plus particulièrement, a remercié l'engagement de Nassimah DINDAR à mener à bien le nouveau partenariat entre la France/Réunion et l'Union des Comores.

 

 

1ers ateliers techniques des collectivités territoriales françaises et comoriennes




Communiquez cet article sur

Facebook Twitter Google Wikio

ou citez cet article sur votre site en cliquant ici...


Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copiez et collez le texte ci-dessous dans le code de votre page html.