Priorités 2015-2021
image : priorités


TAJ Tremplin Activité Jeunes
image : taj

Compétences

Agriculture
Aménagement du territoire
Antenne de Paris
Associations en métropole
Coopération
Culture
Education
Enfance
Environnement et Energie
Habitat
Insertion/Mobilité pro
Laboratoires
Santé
Social
Sport
Transports et routes
 
 
Informations routières

 

Rechercher ...

Newsletter Département974

Abonnez-vous en cliquant ici
pour recevoir
toute l'actualité
Cliquez ici pour vous abonner !
image : Feuilletez et lisez nos magazines en ligne
image : Site sélectionné aux Trophées nationaux 2014 de la Communication

Flux RSS

ajouter dans vos favoris  I ajouter dans vos favoris  I 
Le Département s’engage contre les dangers de l’alcoolisation fœtale - du 4 au 6 septembre 2017 Imprimer Envoyer

Charte Réunionnaise sur la prévention de l’ETCAF :  le Département s’engage contre les dangers de l’alcoolisation fœtale

 

Sensibiliser les agents, professionnels de santé du Département aux problèmes liés à la prise d’alcool pendant la grossesse et surtout mettre tout en œuvre, aux côtés des partenaires, pour rendre la prévention et la lutte encore plus efficace, c’est dans ce sens que les élus du Département et l’association SAF France ont signé la Charte Réunionnaise sur la Prévention de l’Ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale.

 

L’ETCAF c’est l’Ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale, un véritable fléau qui touche un nouveau-né sur cent en France. Cette prévalence est nettement plus élevée dans certaines régions dont La Réunion concernée par une consommation d’alcool élevée. C’est dans L’hémicycle du Palais de la Source que s’est déroulée la signature de la Charte suivie d’une conférence et échanges sur ce problème de santé publique.

 
 

Les conséquences sont en effet très graves pour l’enfant avec des troubles cognitifs, comportementaux et physiques qui demeurent tout au long de la vie.

« Parler du Syndrome d’Alcoolisation Fœtale c’est avant tout parler de ce drame qu’est l’alcool dans notre société… A La Réunion cela représente une naissance tous les deux jours avec des séquelles terribles pour l’enfant. Aussi, alors qu’aura lieu la journée mondiale de prévention du Syndrome d’Alcoolisation Fœtale, le 9 septembre prochain, il nous a paru plus que primordial de sensibiliser les agents de notre Collectivité sur cette question et ses conséquences dramatiques pour l’enfant… Cette charte que le Département signe aujourd’hui traduit notre volonté d’inscrire notre combat contre les comportements addictifs dans la durée, en cohérence et en cohésion avec l’ensemble des partenaires », a expliqué dans son discours d’ouverture de cette matinée le Vice-président Jean-Marie Virapoullé.

 

Former et mieux informer les professionnels

 

Mieux coordonner la lutte et surtout mettre en lien les acteurs des champs sanitaire, médico-social, social et éducatif, c’est l’objectif de la mobilisation autour de cette charte. Un engagement qui a été signé en présence de Dominique Bussereau, Président de l’Assemblée des Département de France (ADF) qui a précisé « qu’il était important de mobiliser tous les réseaux qui sont les nôtres ».

Il faut noter qu’un Plan d’Action Régional de Prévention du Syndrome d’Alcoolisation Fœtale sur la période 2016-2018 a été mis en place par l’Agence Régionale de Santé (ARS).  Le Professeur Doray, chef du service génétique au CHU de La Réunion et Directrice du Centre de Ressources ETCAF, a lors de cette matinée expliqué aux travailleurs sociaux et agents des centres PMI du Département présents dans l’hémicycle, les mécanismes de ce terrible syndrome. Des échanges fructueux ponctués par le témoignage poignant de Carole qui, ignorant qu’elle était enceinte, a bu de l’alcool : « Même si on me dit que ce n’est pas de ma faute, je suis obligée de vivre avec cette culpabilité. Quand je vois mon fils qui a du mal à s’intégrer c’est toute sa douleur que je reçois. Si seulement j’avais su… »

 
 

Témoignage : Il y a 12 ans, Carole découvrait qu’elle était enceinte de 8 mois, alors qu’elle avait consommé régulièrement de l’alcool pendant la période. 
Elle témoigne aujourd’hui des difficultés de son fils Brandon, de ses propres difficultés… Et elle implore les grandes surfaces, les stations services et boutiques de ne pas vendre d’alcool aux femmes enceintes.

 




Communiquez cet article sur

Facebook Twitter Google Wikio

ou citez cet article sur votre site en cliquant ici...


Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copiez et collez le texte ci-dessous dans le code de votre page html.




Mise à jour le Mercredi, 06 Septembre 2017 16:27