Un budget ambitieux et responsable - 13 décembre 2016 Imprimer

 

Cyrille Melchior, Vice-président du Département en charge des finances a présenté le budget de la Collectivité qui sera examiné et voté ce mercredi 14 décembre, en séance plénière. 

Le budget primitif 2017 s’élève à 1,596 milliards d’euros construit autour des 3 piliers de la mandature avec 1083,6 M€ pour l’épanouissement humain, 89,7 M€ pour le développement territorial et 422,8 M€ pour l’intelligence institutionnelle.

Il se veut la traduction du projet de la mandature 2015-2021 mis en place par les élus de la majorité et la Présidente du département.

Le premier pilier relatif à l’épanouissement humain qui concerne l’enfance, la jeunesse, la famille, les personnes âgées et handicapées ainsi que les bénéficiaires des mesures d’insertion augmente de 1,6 %. Une augmentation qui permettra, outre le soutien aux publics prioritaires, un renforcement des actions telles que le TAJ, Tremplin pour l’Activité des Jeunes (2M€), l’éducation et les collèges (42M€ avec la construction de 2 nouveaux établissements, l’un à la Plaine des Palmistes et l’autre, au Mont Roquefeuille), l’Amélioration de l’Habitat ( (22M€ pour soutenir les personnes en difficultés),  la Culture et le Sport (7M€), les Maisons d’Accueil Familial (3M€), les Etudiants (17M€), les Assistants Familiaux (56M€) et les Emplois Aidés (31M€). 

Le second pilier, celui dédié au développement territorial, concerne la population (45 M€), les agriculteurs (42,7 M€) et les entreprises (2M€). Un accent particulier sera mis sur les routes et voiries (25M€), l’irrigation et réseaux (22M€), la valorisation du patrimoine (4M€), l’Environnement (13M€), la récupération de 250ha d’espaces agricoles et les Prêts ADEN.

Enfin, concernant l’intelligence institutionnelle, le troisième pilier, il augmente de plus 4,9%. Ce sont ainsi 422,8 M€ qui seront consacrés plus particulièrement au personnel départemental et au SDIS.

« Malgré nos difficultés liées aux contraintes et la baisse des dotations de l’Etat, le manque d’autonomie fiscale, ce budget nous permet d’avancer et de mettre en place nos politiques publiques. Nous renforçons parallèlement nos investissements avec un budget de 133 M€ soit une augmentation de plus 19,7% » a indiqué Cyrille Melchior.  

Le Vice-président a ensuite rappelé que la Collectivité était toujours en attente de la décision du gouvernement concernant le Fonds de Soutien aux départements en difficulté « nous avons été entendus par la Ministre de l’Outre-mer qui défendra nos intérêts et nous avons reçu une réponse de soutien de deux députés Messieurs Vlody et Naillet. Le verdict est attendu dans quelques jours. Toutefois, je confirme que si l’Etat ne revoit pas le montant injuste alloué à La Réunion, la Collectivité ne versera pas à la CAF, comme d’autres départements, les 11 m€ attendus, cette décision n’impactant pas les versements mensuels aux bénéficiaires. Je rappelle que depuis 2002, la Collectivité a versé sur ses fonds propres 1,289 M€ à la CAF. On ne peut pas appeler cette situation de la solidarité nationale ». 

 

icon Dossier de presse Séance Publique du 14 décembre 2016 : vote du budget (1.93 MB)

---------------------------------------

La dernière Assemblée Plénière de l’année 2016 du Département s’est déroulée mercredi 14 décembre 2016

Au cours de cette séance, les Elus de la Collectivité ont voté à la majorité un budget ambitieux et responsable de 1,596 milliards d’euros, traduction du projet de la mandature : en savoir + en cliquant ici




Communiquez cet article sur

Facebook Twitter Google Wikio

ou citez cet article sur votre site en cliquant ici...


Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copiez et collez le texte ci-dessous dans le code de votre page html.